ITALIA 2000GT : Caisse(2/3)
article Copyright
© G.Guiot

Cliquez sur les photos pour les agrandir

Continuons l'inventaire des dégâts!
Dans la partie centrale : ce sont bien sûr les planchers qui sont à réparer; l'ancien proriétaire avait commencéà les remplacer, mais tout simplement en soudant deux morceaux de tôle plate, sans les rainures de renforcement... la simplicité!
Un bas de caisse a été remplacé, correctement, l'autre est bon (miracle).

La partie avant : c'est là qu'il y aura le plus de travail, non seulement du à la rouille, mais aussi en raison du choc avant qu'elle a subi!

L'aile est à reprendre complètement. La jupe avant a toute sa partie inférieure à change.
Comme à mon habitude, pour rompre la monotonie et varier les plaisirs, je fais la préparation des pièces mécaniques en parallèle des travaux de carrosserie, enduire, poncer, enduire, poncer .... aussi j'avance, doucement mais surement les travaux hérculéens, pharaoniques, titanesques ... en fin quoi, du cyrano de bergerac.
La caisse a été sablée, un peu trop fort à mon goût, les ouvrants ont été décapés chimiquement puis microbillés, ce qui les a traités un peu plus gentillement. Le tout a reçu un phospatant antirouille. C'est sur cette base que les travaux de tôlerie s'effectuent.
C'est d'abord la partie arrière de la carrosserie qui est réparée, en particulier les bas d'ailes et l'entourage de coffre. En paralllèle, je répare le coffre (que de soudures!) puis je lui passe deux couches d'époxy antirouille. Puis je le présente sur la carrosserie pour effectuer les ajustages. Quand ces derniers seront faits, comme les autres ouvrants , le coffre aura le droit à sa couche d'apprêt garnissant, son enduit, puis une nouvelle couche d'apprêt garnissant avant les premières sous couches de peinture.
page suivante